La couleur du Safran

Il faut dire que la couleur du safran est assez atypique. En effet, les stigmates d’un rouge assez profond apporteront à vos préparations une couleur jaune-orangée. Ce qui permet au safran une telle couleur est la crocine qu’il contient. Plus la crocine est élevée plus la couleur du safran sera marquée.
Pour nos pistils, le score est de 275.88, pour vous donner une idée le seuil pour la meilleure norme au monde est de 220 de crocine.
Assurément ce niveau de qualité outrepasse les safrans de grande surface.

D’autre part, les petites taches jaunes que vous apercevez sur l’image ci dessous sont la partie basse du pistil.
Cette dernière a moins de saveur, c’est pourquoi vous en trouverez peu dans le safran Négin, qui est celui que nous offrons.
Cette variété de safran est considérée comme la meilleure au monde, notamment grâce aux analyses qu’elle subit.

Dans un autre contexte, le safran laisse une couleur jaune orangée lorsque l’on l’utilise en infusion. Ce bel or rouge, saura apporter de la saveur à vos poissons en sauces, dans vos riz ou dans une dinde à la crème. De même il parfumera idéalement vos paellas. 

La couleur du Safran

Origine du Safran

Les 3 principaux producteurs de safran sont : l’Iran (notre safran), l’Inde avec le célèbre safran de la région du Cachemire et l’Espagne.
Sinon on en trouve de plus en plus au Maroc. En outre, il est présent en Europe que cela soit en Grèce, en Italie ou même en France notamment en Bretagne.
Pour la safran français, bien que cela soit “local” ce safran est dur à acquérir et se vend entre 20 et 30€ du gramme. Une somme difficile à dépenser pour un ménage moyen ou même pour un restaurateur au vu de ses charges.
C’est pourquoi, les safrans d’Iran, d’Inde et d’Espagne sont bien plus répandus.  

Pour la petite histoire, l‘Egypte est le premier pays au monde où l’on trouve des traces du safran. Les stigmates proviennent du Crocus Sativus, une plante crée par des herboristes il y a plusieurs siècles grâce aux croisements de plusieurs espèces.
Un processus complexe couteux en temps et qui requiert beaucoup de connaissances en botanique. 

S’agissant de notre safran, les stigmates voient le jour dans la région Khorassan-e Ravizi. Une région du Nord Est de l’Iran frontalière à l’Afghanistan. 
A savoir, que si vous cultivez du safran au France, il est dur de s’attendre à la même qualité que celui d’Iran.
Toutefois, cela reste techniquement possible car le bulbe résiste jusqu’à -13 °C. Il faudra veillez à le planter profondément environ 15 cm sous le sol.

La couleur du safran
certishopping widget reviews need configuration