Le poivre sauvage de Madagascar

Aussi connu sous le nom de Tsiperifery signifiant la plante qui soigne, il est issu de la famille des Piper Borbonense. C’est à la base une plante qui s’utilise dans la pharmacopée traditionnelle malgache. A partir de 2005 des cuisiniers de renom français ont commencés à l’importer pour aromatiser leurs plats.
Aujourd’hui le poivre sauvage de Madagascar compte parmi les meilleurs au monde monde car il possède des arômes hors du commun. En effet, son arôme aux notes d’agrumes et végétales le différencie des poivres classiques, de plus son piquant est très faible.

La culture du poivre sauvage

Comme son nom l’indique c’est un poivre qu’on trouve à l’état sauvage.
Il pousse spontanément dans les hauteurs des arbres, la liane va grimper autour de son tuteur des arbres au tronc solide.
De même, il faut s’enfoncer dans les profondeurs de la forêt tropicale malgache pour trouver des lianes. 
Dans cette partie de la forêt l’exposition à la lumière est assez pauvre de part la forte densité de la verdure.
Une des conditions de la fructification est la lumière, c’est pourquoi les lianes en hauteur vont donner du fruit.

Son prix de vente varie en France entre 100 et 150 € du kilo. 
Pourtant, la rémunération des agriculteurs n’est elle que de quelques dizaines de centimes pour sa récolte. 

Cela entraine malheureusement des dérives. En effet, lorsque l’on compare le risque pour sa récolte et le faible salaire, on comprend que certains préfèrent couper les arbres à la racine. 
Toutefois, cela entraine un temps beaucoup plus long pour la repousse, donc  nouvelle récolte. De fait, ce poivre sauvage a été menacé de disparition. 
Pour notre part, nous travaillons avec une entreprise éthique qui valorise le développement durable avec les producteurs malgaches. De fait nous proposons un poivre sauvage responsable et abordable à tous.

 

La cuisine avec le poivre sauvage de Madagascar

Le poivre sauvage peut s’utiliser de divers façons. Tout d’abord, il peut servir pour aromatiser vos salades de fruits et vos viandes rouges.
On retrouve aussi le poivre sauvage de Madagascar dans beaucoup d’entrées froides du type taboulé ou dans la tomate mozza. 

La petite graine se trouve aussi avec les œufs frits à la poêle. 
Sinon, on peut l’utiliser en poivre de tables avec un moulin à épices

Enfin, vous pouvez l’utilisez un peu partout dans le mesure où vous appréciez les saveurs un peu atypiques. De plus, il peut s’associer à d’autres aromates comme les oignons, le safran dans certains plats ou encore avec du piment

certishopping widget reviews need configuration